Les défis de production de plan sur AutoCAD

Les défis de production de plan sur AutoCAD

« Si seulement j’avais su ça avant »

Lorsque l’on travaille avec moi pour mettre en place un nouveau gabarit de départ sur AutoCAD ou encore pour simplement me poser une question afin de régler un BOGUE, j’entends souvent : « si seulement j’avais su ça avant. »

Ma solution, mon aide, mon travail avec les AutoCADiens apporte toujours ce type de commentaire, ou : « Tu es ma sauveuse, merci ! ».

Ce que je me rends compte, beaucoup d’options, de commandes ou encore de variables d’AutoCAD sont trop souvent méconnues. Trop d’utilisateurs vont avec la facilité et ne sont pas curieux ou ignorent comment aller trouver des réponses à leur problématique.

Alors, notre méthode de dessin, qui se développe au fil du temps, est souvent faite de manières détournées et étire inutilement la production, donc te fait perdre un temps FOU. Par exemple : un enchaînement de 10 commandes, pour arriver à ses fins, peut parfois être réduit à 2 ou 3 tout au plus, voir une. Et là, tu te dis … « heuu impossible !? »

On pourra se pencher sur la question le moment venu. 😁

Nous avons tous nos défis de production de plan avec nos projets. Ne serait-ce que de formuler la bonne question auprès de « l’aide » d’AutoCAD pour avoir la réponse ou solution attendue.

Suite à quoi, j’entends des irritants qui reviennent régulièrement.

Comme ces quelques exemples :

  • L’éternel recommencement des mises en pages, pus capable.
  • La problématique de la grosseur du texte VS les échelles – donc l’uniformité visuelle des différentes pages dans le cahier de plan. Vouloir une uniformité dans tout ça et tout au long de son cahier de plan. Rendre le tout agréable à la lecture.
  • Les éléments principaux qui n’ont pas été placés sur le bon calque/layer, par simple oubli, car trop absorbé dans notre créativité. Résultat, on veut faire une modification rapide; et BAM, mauvais layer (calque) donc l’élément ne s’affiche pas dans notre métavue, car le calque est fermé…
  • L’éparpillement de production – pas de structure au niveau de l’espace modèle – je finis par me chercher dans les différentes versions que j’ai soumises au client.
  • J’ai l’impression de faire beaucoup trop de clics pour arriver à mes fins, il y a une façon de faire plus rapide ?
  • Le manque d’efficacité au niveau des blocs. L’édition de mon bloc n’est pas au TOP, j’en ai trop dans mon dessin et il est lourd.
  • Un soutien pour son utilisation sur AutoCAD – comme : les « pourquoi » je viens de perdre ça ?
    • Des combinaisons de manipulation au clavier qui font que tu perds certains accès, sans savoir comment remettre le tout en place.
    • En faire la recherche, avec les bons termes, pour remettre le tout conforme.
  • Mise à jour sur AutoCAD – les nouvelles fonctions et la mise en application des nouveautés. Tu te dis : « Oh boboy ! Mon outil adoré a changé, je ne sais plus comment le travailler. »

Il y a des solutions aux différents irritants que tu traverses. Peu importe lequel se colle à ta situation quotidienne.

Initialement, avoir un gabarit efficace et selon tes besoins est « un most ». Ça, je ne cesserais jamais de le dire. Mais ce sujet sera l’objet d’un autre article très bientôt. 😉

En fait, au niveau de mes services, je peux t’aider en ce sens. Il est possible de mettre en place des banques d’heures afin de te déboguer lors de tes problématiques auxquelles tu fais face pendant ton utilisation.

Je peux te dire qu’à force de se faire guider, on finit par développer une certaine autonomie, car on constate que beaucoup d’options sont possibles sur AutoCAD.

Hé oui ! Toute cette belle information m’a amené à réfléchir. 🤔 Ce qui m’a donné l’idée suivante : « Pourquoi ne pas parler des différents irritants, en LIVE ? Et des solutions qui pourraient s’offrir à toi. »

Écris-moi en commentaire, sous cet article, si c’est quelque chose qui pourrait t’intéresser. Car oui j’ai quelque chose à t’offrir en ce sens 😉

Autres publications